Livraison OFFERTE dès 55€
Avis TrustPilot • Excellent • 4.5
+35 000 Clients Satisfaits
Transaction sécurisée
+2 500 avis vérifiés • 4.7

Le meilleur réflecteur pour votre vélo : Un guide pour choisir le bon !

La plupart des accidents de véhicules à deux roues se passent la nuit. Ceci est dû au fait que les vélos et les cyclistes manquent d’éléments de signalisation. Ce qui pose de vrais problèmes vis-à-vis de toutes les catégories d’usagers de route. La présence des réflecteurs sur les vélos est devenue obligatoire depuis quelque temps. Alors si vous prévoyez d’opter pour ce moyen de transport pour bientôt, n’oubliez pas d’en prendre compte. D’ailleurs, il existe une large gamme de réflecteurs de vélo. Nous allons ainsi vous aider à comprendre leur rôle et à choisir ce qui vous convient le plus.

Zoom sur les catadioptres

Les catadioptres sont des dispositifs réfléchissants en forme de rectangle qui jouent un rôle important dans la signalisation des véhicules entre les usagers de routes. Ils reçoivent la lumière et la renvoient pour faire part de la présence de l’utilisateur. Mais cela ne signifie pas qu’ils sont inefficaces le jour. Les catadioptres complètent leur fonction, autant le jour que la nuit. Ils sont installés sur des objets ou des véhicules pour que l’on puisse les percevoir, surtout la nuit. Pour faire simple, elles agissent comme les miroirs.

Les catadioptres sont ce qu’on appelle des réflecteurs passifs. C’est-à-dire qu’un objet ou un véhicule, un vélo en l’occurrence, n’est pas doté de suffisamment de lumière. Ces petites lumières servent dans ce cas de moyen de signalisation. On peut en trouver sur des voitures, sur les plaques d’immatriculation arrière, les rétroviseurs, etc.

Les autres utilisations des signalisations réfléchissantes

Les différentes sortes de dispositifs réfléchissants utilisés par les routiers servent principalement d’avertissement, comme les panneaux de signalisation. On pourrait croire que toutes ces lumières placées ici et là sur l’engin sont juste des décorations de véhicules. Mais elles ont un rôle beaucoup plus important. Lors des voyages de nuits, vous ne pouvez pas prévoir qu’il y aura une voiture en panne devant vous si celle-ci ne fournit pas de signal.

L’installation d’une signalisation réfléchissante est obligatoire pour éviter tout accident. Dans le cas des voitures, elles servent surtout de feu de position, ou feux antibrouillards. Ce qui assure une importante sécurité routière lorsque les conditions de visibilités sont mauvaises à cause des intempéries.

Les marquages au sol

On trouve également des marquages au sol réfléchissants qui servent de balisage et nous permettent de repérer des zones potentiellement dangereuses. Ceux-ci sont généralement vendus en rouleaux adhésifs particulièrement rigides. Facile d’utilisation et d’acquisition, on peut en acheter un peu partout, comme auprès des vendeurs de pièces détachées par exemple.

Les remorques

Dans le cas des remorques pour vélo, celles-ci doivent strictement être équipées au moins de deux catadioptres à l’arrière. Comme elles sont susceptibles de cacher la signalisation arrière du vélo en soi, les autres usagers de routes doivent rester en mesure de remarquer le cycliste. Pour ce qui est des voitures à remorques, une bande réfléchissante est généralement placée sur toute la longueur et leurs catadioptres sont homologués. Dans tous les cas, ils servent surtout d’écarteur de danger.

Les autres véhicules à deux roues

Si les réflecteurs pour vélo sont strictement obligatoires, il est non moins le cas pour les motos. Bien que les motos ne soient pas aussi difficiles à repérer que les vélos, les motards ne sont pas toujours à l’abri des accidents. Les intempéries comme la pluie, le brouillard et la neige influent sur la visibilité. Il peut arriver que les automobilistes ne remarquent pas toujours les motards qui s’arrêtent devant eux.

Afin d’éviter une telle situation, il est recommandé d’être équipé de dispositifs réfléchissants. Vous pouvez placer une bande lumineuse autour de la plaque d’immatriculation ou coller une bande adhésive réfléchissante à votre casque de moto. Pour les tricycles, comme certaines trottinettes, il est également conseillé de les équiper au moins de stickers réfléchissants.

Découvrir les réflecteurs vélo >

Que dit-elle la loi par rapport à ces dispositifs ?

La loi stipule que chaque vélo doit obligatoirement être doté au moins de catadioptres ou d’autres formes de réflecteurs passifs. Pour cela, des réflecteurs pour vélo de couleur blanche doivent se situer à l’avant et rouge à l’arrière. D’autres de couleur orange doit se trouver sur les pédales pour que le cycliste soit visible à l’arrière. Outre ceux-là, vous devez être équipé de n’importe quel autre modèle de réflecteur pour vélo qui assure la visibilité latérale. Pour ce faire, il est aussi indispensable de placer au moins un dispositif réfléchissant à chacune de vos roues. Vous pouvez facilement acquérir des bandes lumineuses LED conçues spécialement pour cela.

L’absence de ces dispositifs de signalisation sur le vélo est punie par une amende d’une somme assez conséquente. Pour les policiers, chaque élément réfléchissant obligatoire manquant peut valoir jusqu’à trois contraventions. Et ce, même si vous avez des autocollants réfléchissants qui soulignent votre présence.

Remarques

Les marchands sont déjà dans l’obligation de mettre en vente des vélos équipés de tous les dispositifs de visibilité requis par la loi. Vous êtes donc en droit de les réclamer lors de votre achat. Il reste tout de même une exception pour les vélos haut de gamme qui sont livrés sans pédales ou équipés de pédales à clips.

Les réflecteurs pour vélo ne garantissent votre sécurité qu’à moitié. Ils ne font que vous protéger des voituriers et signaler votre présence aux autres usagers de route. C’est pour cette raison que vous vous devez d’avoir au moins une source de lumière pour pouvoir vous déplacer dans le respect de la sécurité routière. Plutôt que les ampoules classiques, les lampes halogènes et les LED sont recommandés pour leur forte luminosité. Prenez également en considération que les VTT, TVC, BMX, les vélos de course et tous les autres modèles nécessitent chacun leurs propres réflecteurs pour vélos.

Réflecteur pour vélo : faire le bon choix

Il existe une large gamme de réflecteurs pour vélo sur le marché. Ce qui signifie plusieurs choix qui assureront votre visibilité par les autres usagers de route. Avec les intempéries, les conducteurs de deux-roues se doivent de signaler leur présence aux voituriers. Mais être vus ne suffit pas, car il faudrait également voir. Voici donc quelques options qui vous aideront dans votre décision, surtout pour votre réflecteur pour vélo. À savoir que les vélos de villes et les VTT ne demandent pas forcément les mêmes éléments. Pour les VTT, vous devez le mentionner pour recevoir les propositions qui conviendront au poids de votre vélo et surtout son utilisation.

La solution pour voir

Pour se déplacer en toute sécurité la nuit, il faut que votre vélo soit équipé d’un dispositif qui émet le plus de flux lumineux possible. En ville, un phare qui émet un éclairage de 50 à 60 Lumens est suffisant. Ce qui n’est pas le cas pour les vélos tout-terrain qui roulent dans les endroits mal éclairés. Pour ce faire, il faut une puissance lumineuse d’au moins 150 lumens. Vous avez le choix quant à son alimentation : USB, piles ou dynamo. Si vous n’utilisez pas de vélo tous les jours, les piles représentent un bon choix.

Les vélos de villes sont généralement munis d’un éclairage approvisionné par une dynamo. Elle existe en deux modèles : celle sur le flanc du pneu et dans le moyeu. Cette dernière est souvent incluse par défaut dans certains vélos hollandais ou classiques. On peut aussi la trouver dans les vélos électriques. Son avantage se situe dans son haut niveau d’étanchéité. Seulement, les dynamos arrêtent de fournir de l’énergie à chaque stop. Il nécessite donc d’autres solutions secondaires comme une lumière fixe au freinage. Les éclairages rechargeables par batterie ou USB sont également très prisés par les cyclistes grâce à leur facilité d’emploi.

La solution pour être vu

Outre les dispositifs de signalisation qui sont déjà obligatoires, vous pouvez optimiser votre visibilité avec plusieurs autres solutions. Il existe par exemple des réflecteurs pour vélos qui s’implantent et s’intègrent joliment aux rayons de vos jantes. Ils sont vendus en lot, assez pour les deux roues. Certains cyclistes optent également pour des autocollants adhésifs réfléchissants à installer sur la fourche, la tige de selle ou le cadre du vélo. Dans ce cas, pensez tout de même à avoir des rechanges.

Vous pouvez également trouver des vêtements tels que des blousons, des vestes ou encore des pantalons équipés de bandes réfléchissantes. Cette option est très utile surtout dans les conditions météorologiques extrêmes. Il faut tout de même prendre conscience que leur fonction peut diminuer si vous portez un sac à dos. Ce dernier couvre presque la totalité de la surface de votre dos, à moins de coudre un élément réfléchissant dessus. Privilégier les sacoches ou les sacs de vélos est ainsi recommandé. Puisque vous pouvez facilement les placer derrière la selle ou sur votre porte-bagages. En plus, la plupart sont déjà équipées de bandes réfléchissantes.

Dans le cas où vous n’aimez pas trop les vêtements encombrants, vous pouvez très bien opter pour un gilet coupe-vent de couleur fluorescente ou un harnais réglable. Ces dispositifs sont faciles à trouver et assurent une haute visibilité. De plus, ils existent en plusieurs tailles. Adultes, enfants, même votre chien peut monter à vélo avec vous en toute sécurité. En effet, vous pouvez tout simplement faire votre choix parmi la large gamme de tenue de cyclisme.

Être visible est une chose, mais signaler ses mouvements en est une autre. La pratique du vélo nécessite une connaissance du Code de la route. Tout comme les autres véhicules, les bicyclettes doivent faire savoir leur direction aux autres usagers de la route. Vous pouvez ainsi équiper votre vélo des clignotants pour indiquer votre trajet à l’angle de la route. Sinon, vous pouvez seulement vous servir de votre bras. Il vous suffit d’apposer des cordons réfléchissants à vos poignées.

Articles déco récents

×
Bienvenue !